# VEHICULES

AUTONOMES

 

Si les centres villes bénéficient de transports publics opérationnels, les quartiers excentrés et/ou à faible densité de population imposent à leurs habitants le recours à une voiture ou à parcourir de longues distances pour rejoindre une gare de transport en commun.

Devoir marcher plus de 0,8 kilomètre pour rejoindre son arrêt de transports en commun le plus proche réduit les déplacements en transports en commun d’environ 90 % (source étude américaine). 

Fort de ce constat, on ne peut que louer le développement des navettes électriques sans chauffeur résolvant ainsi le manque de desserte du premier ou dernier kilomètre.

Jusqu’alors en test dans des zones fermées ou semi-protégées, les futures expérimentations de ces navettes seront réalisées en conditions réelles.

Fin avril 2019, l’Etat a annoncé un plan d'expérimentation, sorte de plan Marhsall du véhicule autonome, avec 17 expérimentations pour un investissement massif de 42 millions.

 Autant d’indicateurs qui laissent présager un avenir prometteur à ces véhicules autonomes dits « robocabs », un néologisme qui regroupe les navettes, les taxis et autres VTC autonomes.  

DIAGONALES Conseil est convaincu de l’apport de ces véhicules dans la promesse d’une mobilité « en porte à porte », du premier et dernier kilomètre séparant les citoyens de leur lieu de travail ou d'habitation.

Toutefois, la mise en circulation de ces véhicules soulève de nombreuses et complexes questions :  

  • Quels seront ses principaux usages demain : Locomotion pour desservir les gares de transports collectifs ? Transport « à la demande » pour les zones où densité de passagers dans les transports publics est faible ?
  • Quelle adaptabilité dans un environnement de circulation réel, c’est-à-dire complexe par définition (intégrant des intersections, des priorités à droite et des ronds-points) ?
  • Comment les véhicules autonomes réagiront-ils face aux comportements mouvants des piétons et cyclistes ?
  • Sans conducteur, qui est responsable en cas d’accident ?
  • Quel sera le niveau exigé des infrastructures routières pour que ces véhicules fonctionnent parfaitement (marquage au sol net, chaussée bien entretenue, panneaux visibles) ?
  • Etc.

Autant de questions et challenges pour lesquels nous pouvons vous aider à relever !