Diagonales Conseil

Lionel Robert, Journaliste spécialisé automobile

Lionel Robert,

Journaliste spécialisé automobile

Découvrez le témoignage de Lionel Robert sur les perspectives d’ascension du véhicule électrique et l’éventuelle fin de la vente des véhicules thermiques en 2035 

Lire la vidéo

L'intégralité de l'interview

  1. Comment le monde du journalisme automobile considère l’ascension du véhicule électrique ?

Comme l’opinion publique, le monde du journalisme automobile est partagé entre ceux qui croient dur comme fer à l’avènement de la voiture électrique et les sceptiques qui vivent souvent dans la nostalgie du moteur thermique. Cependant, si les premiers ont longtemps été minoritaires, la tendance s’est clairement inversée depuis une à deux années. Personnellement, je considère cette ascension à la fois souhaitable et inéluctable même si j’aimerais davantage de pluralité technologique : le respect de l’environnement ne passe pas nécessairement par le tout électrique.

2. Vous êtes organisateur d’évènements via LR66, quelle est l’évolution de la part prise par l’électrique dans les évènements que vous organisez ?

Elle ne cesse de croître. Si je prends l’exemple des Automobile Awards, je viens de doubler le nombre de catégories récompensant des automobiles électrifiées pour rester en phase avec l’offre qui explose. La passation de pouvoir entre les versions thermiques et les modèles électriques s’est amorcée voilà deux ans et elle est en train de s’accélérer… au point que la plupart des voitures thermiques que l’on connaît aujourd’hui ne seront sans doute pas remplacées. Les organisateurs d’événements doivent naturellement en tenir compte lorsqu’ils composent leur casting.

3. Pensez-vous réaliste la fin de la vente de véhicules thermiques en 2035 ?

Quand un constructeur comme Porsche, chantre de la voiture thermique, annonce que 80% de sa production sera électrifiée à l’horizon 2030, on peut légitimement imaginer qu’aucun véhicule 100% thermique ne survivra au-delà de 2035. On peut même penser que les choses pourraient se faire encore plus rapidement tant les constructeurs ont mis le pied sur l’accélérateur.

Nos dernières interviews

Retrouvez toutes nos interviews !

J'y retourne

Une question ?
Nous sommes à votre écoute.

Contactez-nous.