Diagonales Conseil

Vincent Lelong, Directeur Général Sofaxis, groupe Relyens

Vincent Lelong, 

Directeur Général Sofaxis, groupe Relyens

 

Partagez les impacts de la territorialisation de la santé pour le groupe Relyens, fort de son double positionnement, hospitalier via Sham et territorial via Sofaxis.

L'intégralité de l'interview

  1. Présentez-nous le groupe Relyens !

Le groupe Relyens accompagne ses clients dans la maîtrise de leurs risques d’activité sur le long terme pour contribuer à la performance de leur organisation et améliorer ainsi la qualité des prestations de services dans le cadre de leur mission d’intérêt général. Plus de 1000 collaborateurs entretiennent chaque jour une relation de confiance et de proximité avec leurs clients et sociétaires.

Deux lignes d’activité historiques, via deux marques, structurent notre Groupe :

  • Sham, manager des risques de référence des acteurs de la santé et du médico-social et premier opérateur de Responsabilité Civile Médicale en France, en Espagne et en Italie du Nord
  • Sofaxis, manager des risques auprès des acteurs territoriaux et acteur majeur en assurance des risques statutaires et en protection sociale auprès des acteurs territoriaux

 

  1. En quoi la double approche territoriale via Sofaxis et hospitalière via Sham font de Relyens un Groupe au positionnement unique ?

Depuis plus de 30 ans, Sofaxis approfondit sa connaissance pointue de l’environnement des acteurs territoriaux, de leurs enjeux et de leurs modes de fonctionnement. Depuis 90 ans, l’expérience terrain de Sham s’enrichit des problématiques mouvantes des acteurs de la santé et du médico-social.

Depuis 2013 au sein d’un Groupe ancré dans ses valeurs mutualistes, ces deux acteurs singuliers croisent leurs expertises pour améliorer les conditions de vie du citoyen, du patient, de l’usager. Aucun autre acteur – courtier ou assureur – ne se positionne ainsi comme risk manager sur l’ensemble de la chaine de valeur de ses clients pour « améliorer la vie au sein de la Cité », c’est-à-dire de la prévention des risques à leur gestion a posteriori. Aucun autre acteur ne propose une approche intégrée des risques RH et médicaux spécifiques à un territoire donné.

 

  1. Quels sont les impacts de la territorialisation de la santé ?

Les acteurs de la santé et du territoire sont traversés par de profondes mutations. Ces transformations les incitent, bien souvent, à s’intégrer mutuellement dans leurs réflexions et actions, afin d’apporter une réponse commune aux problématiques de raréfaction des ressources (contraintes budgétaires, démographie médicale, attractivité des employeurs publics etc.)

La territorialisation de la santé, accélérée avec la mise en place des GHT, confirmée par l’actualité réglementaire (Ségur de la Santé, loi 4D…) renforce la nécessité de prendre en compte les spécificités propres à chaque territoire. Seul, un dialogue de gestion efficace et orienté vers l’intérêt des patients-citoyens rendra effectives les filières de soins et la qualité de la prise en charge. Les collectivités territoriales et les élus peuvent – doivent– ainsi jouer un rôle de facilitateur pour renforcer l’égal accès à une offre de soins de proximité et de qualité.

Dans un mouvement parallèle, la thématique « Santé » est devenue centrale dans l’action publique locale, souvent citée comme facteur majeur d’attractivité d’un territoire. Les collectivités et les élus redoublent ainsi d’imagination pour proposer, financer et mettre en œuvre des initiatives locales innovantes. Le cadre règlementaire national, en maturation, encourage aussi ce décloisonnement.

Aussi, des approches holistiques cherchent à répondre au mieux aux besoins du « patient-usager-citoyen » habitant sur un territoire attractif, offrant une qualité de soins et une qualité de services publics toutes deux rendues possibles par une stratégie pérenne de gestion de ressources humaines.

 

 

 

 

 

Retrouvez toutes nos interviews !

J'y retourne

Une question ?
Nous sommes à votre écoute.

Contactez-nous.