Diagonales Conseil

Médecins du Monde

Entretien avec David Le NachetCoordinateur Médecins du Monde

La médiation en santé en action avec le Programme « Précarité et accès à la santé dans la Haute Vallée de l’Aude » de Médecins du Monde.

L’intégralité de l’interview
  1. Quelles sont les activités et les actions majeures de l’association Médecins du Monde ?
Depuis sa création en 1980, Médecins du Monde (MdM) s’engage à :
  • Soigner les populations les plus vulnérables,
  • Témoigner des entraves constatées à l’accès aux soins,
  • Solliciter des améliorations durables des politiques de santé et des pratiques médicales afin d’obtenir un égal accès aux soins pour tous.
L’association conduit des actions partout dans le monde, et intervient aussi en France depuis 1986. En 2019, MdM compte en France 59 programmes menés sur 32 sites dans 15 régions. Le programme « Précarité et accès à la santé dans la Haute Vallée de l’Aude » est un programme de médiation en santé, qui agit dans le département de l’Aude depuis 2016.
  1. Pourriez-vous nous rappeler la définition de la médiation en santé ?
La médiation en santé désigne une fonction d’interface entre :
  • Les publics les plus vulnérables: il s’agit de faciliter l’accès aux droits, à la prévention et aux soins, dans une démarche d’empowerement des personnes ;
  • Les acteurs des secteurs médicaux-sociaux: il s’agit de les sensibiliser sur leur représentation concernant les personnes et les obstacles qu’elles rencontrent dans leur accès à la santé ;
Il s’agit donc de recréer du lien entre les personnes éloignées du système de soin, et les professionnels qui ne peuvent pas aller à leur rencontre et parfois ont des difficultés à prendre en compte leurs besoins spécifiques et les difficultés liées à leurs conditions de vie. Concrètement, le.la. médiateur.trice dispose de plusieurs moyens d’action :
  • L’accompagnement administratif des personnes dans la résolution de leurs problématiques médico-sociale
  • L’accompagnement physique des personnes à leur rendez-vous, en cas de difficultés
  • Aller vers les personnes les plus isolées, en se déplaçant sur des lieux de fréquentation, ou en explorant des lieux isolés
  • Proposer des actions collectives axées sur la santé
  • Construire un réseau des professionnels de la santé et de l’accompagnement social : le réseau santé précarité pour permettre des échanges créer une culture commune et initier des actions spécifiques comme la journée « parlons santé », journée de prévention santé sur le territoire.
Le non-jugement, la confidentialité et le respect de la volonté des personnes sont les valeurs fondamentales de la médiation, permettant une relation de confiance entre les personnes et le.la médiateur.trice.
  1. Quelles sont les actions mises en place dans l’Aude dans le domaine de la médiation en santé ? quelles sont les spécificités du territoire audois ?
L’objectif général de ce programme est de contribuer à améliorer l’état de santé des personnes en situation de précarité sur le territoire. Il s’agit de participer à lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé. La Communauté de communes des Pyrénées Audoises et de Limouxin, territoire rural de montagne, représente 86 communes pour plus de 19000 habitants. La situation est celle d’une grande précarité : 18.4 % de la population est au chômage en 2014, le revenu annuel moyen est faible etc.. Les problématiques rencontrées dans l’accès aux droits et aux soins sont caractéristiques des territoires ruraux :
  • Difficultés de déplacement : absence de véhicules personnels, transports publics peu fréquents, longue distance vers certains services médico-social…etc.
  • Déficit d’offre de soin et de prévention : déficit de professionnels de santé, des rendez-vous à échéances longues (notamment pour les spécialistes), des permanences restreintes (voire inexistantes) de certains services de droits communs etc.
  • Difficultés de coordination : les professionnels de santé ou de l’accompagnement social sont souvent relativement isolés dans leurs pratiques. La construction d’un réseau, avec le contrat local de santé permet une connaissance mutuelle des intervenants (salariés ou bénévoles) et une amélioration des orientations au bénéfice de la santé des personnes accompagnées.
La médiation en santé, via ses divers modes d’action, est très adaptée à ce type de territoire : par l’aller vers les personnes isolées socialement et géographiquement, par la prise en charge globale de la personne et de toutes les problématiques qu’elle affronte, par la mise en lien auprès du système de santé. Ses domaines d’actions sont larges, et peuvent être regroupés comme il suit :
  • L’accès aux droits en santé : aide aux démarches administratives (sécurité sociale, mutuelle, carte vitale…)
  • L’accès aux soins : orientation et/ou accompagnement auprès des professionnels médico-sociaux ; Echange autour de la santé avec des bénévoles soignants ; Aller vers les personnes isolées et/ou éloignées du système de soin
  • L’accès à la prévention : Test de dépistage VIH et VHC ; Distribution de matériel de réduction des risques ; bilans de santé préventifs ; Actions collectives de promotion de la santé

Retrouvez toutes nos interviews !

J'y retourne

Une question ?
Nous sommes à votre écoute.

Contactez-nous.

  • 3 Place des Pyramides, Paris 75001
  • +33 (0) 9 71 20 09 26
  • contact@diagonales-conseil.fr