Diagonales Conseil

Henri Carvallo

Henri Carvallo, Directeur du Château de Villandry

Découvrez les actions écologiques menées au sein du Château et des Jardins de Villandry, en région Centre-Val-de-Loire, et l’impact de la crise sanitaire sur l’activité touristique du château.

L’intégralité de l’interview

1. Vous êtes Directeur Général du Château de Villandry dans la région Centre-Val de Loire, pouvez-vous nous le présenter ?
Le château de Villandry est l’un des grands châteaux construits sur les rives de la Loire à la Renaissance, quand les rois de France séjournaient dans le Val de Loire. Il est l’œuvre de Jean Breton ministre des finances de François 1er. Les jardins qui sont la fierté de Villandry ont été restitués au début du XXème siècle par mon arrière-grand-père Joachim Carvallo, dans l’esprit de la Renaissance.

2. Combien de visiteurs accueillent, chaque année, les jardins et le Château de Villandry ?
En temps normal nous accueillons chaque année 350 000 visiteurs.
45 % d’entre eux sont étrangers (principalement venus des proches pays européens et des Etats-Unis). Nous accueillons également beaucoup de visiteurs régionaux qui apprécient de revenir à Villandry lors de nos animations.

3.Pouvez-vous nous présenter les actions que vous menez concernant les jardins du domaine de Villandry ? (Exemples : Jardin bio, partenariat avec la LPO, etc.)
Les jardins de Villandry sont passés à une pratique écologique depuis plus de 10 ans. Nous avons été novateurs dans la lutte biologique contre les insectes nuisibles, grâce à l’introduction d’insectes auxiliaires (ex : coccinelle vs puceron, mais il y a bien d’autres exemples moins connus). Du fait de notre passage au bio, nous avons obtenu le label « refuge LPO » (ligue de protection des oiseaux) et accueillons une centaine d’espèces d’oiseaux différents. Villandry est le premier jardin en Europe à avoir introduit (en 2019) des buis résistants aux maladies fongiques.

4.Quel a été l’impact de la crise du Covid-19 sur le domaine ?
Nous avons du entièrement réorganiser notre circuit de visite pour limiter au maximum les risques de contaminations des visiteurs entre eux et avons adapté tous nos postes de travail et d’accueil des visiteurs pour tenir compte des contraintes sanitaires.
Notre fréquentation comprend habituellement 45% d’étrangers et 15% de visiteurs en groupe. Les 45 % sont maintenant moins de 20% et les groupes sont presque à zéro.
La fréquentation a sensiblement diminuée en 2020, notamment en raison de la fermeture administrative de deux mois du 15 mars au 15 mai et du fait de la diminution du nombre de visiteurs étrangers.
Heureusement les visiteurs français ont fortement augmenté pendant l’été et certains couts de fonctionnement ont pu être réduits, ce qui nous permet de « survivre » économiquement à cette conjoncture difficile.

5.Quels sont vos projets dans les années à venir ?
Les plus gros chantiers de restauration ont été interrompus en 2020 mais je pense pouvoir reprendre mon programme de gros travaux d’amélioration dès 2021.

Nos dernières interviews

Retrouvez toutes nos interviews !

J'y retourne

Une question ?
Nous sommes à votre écoute.

Contactez-nous.

  • 3 Place des Pyramides, Paris 75001
  • +33 (0) 9 71 20 09 26
  • contact@company.com