Diagonales Conseil

Laurent Capillon

Directeur de l’Agence Nouvelle Route Paris Ile-de-France

 

Laurent Capillon, Directeur de l’Agence Nouvelle Route Paris IDF, nous expose les missions de cette agence et sa vision sur le développement des véhicules électriques en France. 

 

L’intégralité de l’interview

1. Vous êtes Directeur de l’agence « Nouvelle Route Paris IDF », quelles sont les missions de cette agence ? 
 
« Cette agence a pour mission de répondre aux demandes des clients publics et privés en termes de Formation risque routier et éco-conduite. Nous les conseillons et formons en fonction de leurs besoins liés au Document Unique d’Évaluation des Risques (DUER) et sur un plan réglementaire nous permettons à nos clients de lever le risque du dirigeant lié au risque routier. 
Une économie supérieure à 15% est souvent relevée après les formations éco-conduite, permettant la plupart du temps de répondre aux engagements pris de réduction des émissions de CO2 programmées. 
De plus nous les formons le conducteurs au nouvel écosystème lié aux véhicules propres, afin que l’autonomie ne soit plus une crainte. 
Je crée aussi des Animations de journées sécuritées orienté sécurité routière avec un focus trajet Domicile Travail et perfectionnement. 
J’ai également pour mission d’aider et conseiller, d’un point de vue du changement sociétal et environnemental, le plan de renouvellement du parc de véhicules. »
 
 
2. Qui sont les clients de cette agence ? 
 
« Ils sont multiples Villes, territoires, privé comme la ville de Brie Comte Robert, Nîmes, Lunel, Romorantin, le département de l’Eure, certaines police municipales, le CHU de Reims, la Poste, la CRAMIF, l’ANCV, d’équipes commerciales, d’ambulances, de transporteurs. Nous formons sur Véhicules légers, Véhicules utilitaires, Poids lourds, Bennes à ordures et motos. »
 
 
3. Quels sont les projets futurs de l’agence Nouvelle route ? 
 
« Nous venons de finir avec succès la qualification QUALIOPI, nous permettant de poursuivre notre activité tout en étant financé par les divers comptes formations professionnels. 
Nous sommes en finalisation d’une offre senior avec la collaboration d’un ancien pilote automobile, pour aider cette population, fragile, à appréhender les nouvelles technologies accessibles dans les voitures et les nouveaux pièges de la route. »
 
 
4. Quelle vision apportez-vous à l’avenir des véhicules électriques en France ? 
 
« En France comme dans le reste de l’Europe, je pense qu’il faut penser mix-énergie et ne pas retomber dans le mono énergie. On parle beaucoup de l’électrique, mais l’hydrogène, le gaz naturel, l’E85, hybride et hybride rechargeable se développent également beaucoup.
 
Chaque énergie possède des avantages et inconvénients. Quand on parle de véhicules électriques on parle souvent de véhicules avec des batteries de stockage d’énergie. Mais il faut aussi compter avec les voitures à hydrogènes, qui sont aussi des voitures électriques. Le développement est surtout lié aux installation des différentes infrastructures de recharges et à l’élaboration d’un modèle économique de distribution. 
 
En France, l’État demande depuis 2016 de remplacer 50% de son parc en véhicules à faible émission de CO2. Le véhicule électrique à batterie, a et aura la part belle dans ce changement, mais il ne répondra pas à toutes les utilisations.
 
Notre offre de conseil, Nouvelle Route, aide les différentes administrations et sociétés, à se poser les bonnes questions pour changer d’énergie sans se rajouter de contrainte. »
 
 
 

Nos dernières interviews

Retrouvez toutes nos interviews !

J'y retourne

Une question ?
Nous sommes à votre écoute.

Contactez-nous.

  • 3 Place des Pyramides, Paris 75001
  • +33 (0) 9 71 20 09 26
  • contact@company.com