Diagonales Conseil

Jean Launay

Président du Comité national de l’eau

Jean Launay, Président du Comité national de l’eau et du Partenariat français pour l’eau, nous présente le rapport remis en mai 2019 à la Secrétaire d’État Emmanuelle Wargon sur la politique de l’eau à destination des élus et des collectivités.

L’intégralité de l’interview

1. Vous êtes Président du Comité national de l’eau et du Partenariat français pour l’eau, pouvez-vous nous présenter les actions de ce comité ?

« Le Comité national de l’eau (CNE), est une instance institutionnelle. Si les comités de bassin sont le parlement de l’eau, le CNE est le parlement des parlements. Il regroupe les acteurs de l’eau selon une répartition État /élus/ usagers.

Le Partenariat français pour l’eau est associatif, mais sa création a été impulsée par l’État. Il regroupe tous les acteurs de l’eau dans 6 collèges : celui de l’État et de ses établissements publics, celui des acteurs économiques, celui des organisations non-gouvernementales, celui des collectivités territoriales et des parlementaires, celui des associations scientifiques et techniques, celui des personnes physiques françaises et étrangères. Il établit des plaidoyers  par la méthode du consensus à partir de trois groupes de travail permanents consacrés au climat, aux objectifs de développement durable, à la biodiversité ; il porte ces plaidoyers à  l’international dans les COP (climat et biodiversité ) et les forums mondiaux de l’eau, etc. »

 

2. Dans le cadre des Assises de l’eau, vous avez remis en mai 2019 un rapport à la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon sur la politique de l’eau à destination des élus et collectivités, quelles sont les grandes lignes à retenir ?

« La secrétaire d’État Emmanuelle Wargon m’avait chargé des sujets qualifiés de transversaux dans cette deuxième phase des assises de l’eau. Ils portaient sur la gouvernance,  le financement et les objectifs de développement durable. Concernant la gouvernance j’ai fait le point sur l’établissement des schémas d’aménagement et de gestion de l’eau et j’ai constaté que  ce schéma n’était pas complet sur le territoire national. Il faut donc tendre vers la couverture totale du territoire en SAGE(s). Concernant le financement, j’ai appelé au maintien des fonds provenant des redevances en direction des budgets des agences de l’eau ; l’argent de l’eau devant rester à l’eau dans la complétude de son cycle ; mais aussi avec la possibilité d’aller sur le financement de la biodiversité et de l’aide publique au développement par l’application de la loi Oudin / Santini qui favorise la coopération décentralisée. »

 

3. En quoi ce rapport peut-il aider les collectivités à comprendre les objectifs de développement durable (ODD) ?

« S’agissant des objectifs de développement durable (concept onusien), mon rapport aura servi à leur bonne prise en compte dans l’établissement de la feuille de route française. En particulier sur l’ODD 6 consacré à l’eau. »

 

4. Vous proposez notamment de créer un nouveau poste de « Préfet de l’eau », quels sont les enjeux ?

« Ma proposition de créer des préfets de l’eau n’a pas été retenue. Je continue cependant de la porter. Les enjeux de l’eau deviennent de plus en plus forts car l’eau est le marqueur du dérèglement climatique (sécheresse et feu de forêt / inondations et remontée du trait de côte). La nécessité de pousser à la réorganisation de la maîtrise d’ouvrage (petit cycle )et l’indispensable prise en compte du climat (grand cycle) m’amènent à dire il est nécessaire d’adjoindre un préfet de l’eau auprès de chaque préfet de région. »

 

5. Depuis la remise de ce rapport, quelles sont les évolutions constatées ?

« La secrétaire d’État Emmanuelle Wargon a confié au comité national de l’eau le suivi des conclusions des Assises. Les groupes de travail existants ou qu’il a fallu créer sont en place et les écoute des acteurs du comité national de l’eau vont débuter pour contribuer à faire vivre les conclusions des assises. Je rendrai compte à la ministre des avancées des travaux de ces groupes. »

 

Nos dernières interviews

Retrouvez toutes nos interviews !

J'y retourne

Une question ?
Nous sommes à votre écoute.

Contactez-nous.

  • 3 Place des Pyramides, Paris 75001
  • +33 (0) 9 71 20 09 26
  • contact@company.com