Anne Valachs

Directrice générale

SERCE (Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique) 

Anne Valachs, Directrice Générale du SERCE (Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique) nous présente son association et les tendances émergentes sur le bâtiment intelligent et la ville durable ! 

L’intégralité de l’interview

1. Pouvez-vous nous présenter le SERCE ?

« Le SERCE est une organisation professionnelle qui rassemble 260 entreprises de la transition énergétique et numérique.

Leurs activités recouvrent le déploiement et l’entretien de réseaux électriques et numériques ainsi que la conception, la réalisation, la maintenance et l’exploitation des systèmes énergétiques des bâtiments et des process industriels. »

2. Quels sont les bénéfices d’une entreprise en adhérant au SERCE ?

« Nous accompagnons nos adhérents sur les sujets structurants de la profession comme la prévention et sécurité au travail, la formation professionnelle, le partage des bonnes pratiques.
Nous menons également des actions dans les domaines social et juridique.

Nos adhérents participent à des groupes de travail qui nous permettent de faire des propositions pour favoriser le développement de leurs marchés.

Le SERCE est actif auprès des pouvoirs publics pour porter les avis des entreprises sur les projets de textes législatifs et réglementaires et valoriser leurs innovations liées à la transition écologique et les services à l’énergie.

Adhérer au SERCE permet de rencontrer d’autres entreprises de la profession, d’échanger sur les bonnes pratiques et de trouver des axes de progrès. »

3. Quel est votre rôle envers vos adhérents vis à vis des évolutions des marchés et des enjeux environnementaux /énergétiques ?

« Ce sont nos entreprises qui ont l’expérience de terrain et qui nous apportent les retours d’expérience qui vont donner la crédibilité aux propositions que nous portons auprès des pouvoirs publics.

Nos adhérents sont des acteurs de la transition énergétique et numérique, ils connaissent mieux que personne les besoins de leurs clients qu’ils côtoient au quotidien.

Leurs innovations nous aident à sentir les évolutions des marchés à venir et à adapter notre message auprès des décideurs. »

4. « Le bâtiment intelligent et la ville durable » sont au cœur de l’actualité. Quelles sont les tendances actuelles et à venir selon vous ?

« Les réflexions autour du bâtiment intelligent et de la ville durable résultent de la prise de conscience de la nécessité d’agir pour faire de la transition énergétique une réalité.

Les économies d’énergie, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, les enjeux sur le climat poussent les élus à chercher un fonctionnement plus écologique des villes.

Le concept de la Smart City commence à faire son chemin. Toutes les villes peuvent se l’approprier, chacune à leur dimension. Il n’y pas de « Stupid Village » en face de la Smart City.

La gestion intelligente de l’éclairage, des bâtiments, des déchets, du stationnement ou de l’arrosage est amenée à se développer car ce sont autant de briques qui vont construire la ville durable de demain. »

Nos dernières interviews

Retrouvez toutes nos interviews !

J'y retourne